Soumissions – Michel Houellebecq

Ha Houellebecq, après avoir lu ‘extension du domaine de la lutte’ je voyais bien l’univers dans lequel j’allais entrer.

Le personnage central pourrait être quelqu’un que je connais, un quelqu’un qui a des convictions mais qui ne prendra pas le risque de les défendre. L’école est le bon environnement ou apprendre à ne pas se révolter, à se taire et à accepter. Sans doute pour cela que le personnage principal est enseignant. Un enseignant désabusé qui fait les choses sans coeur avec molesse, comme tant d’autres.

Le ressort de la religion, de l’échec des politques de droites et de gauche, des changements attendus qui n’arrivent jamais, c’est la toile de fond. Ce qui ressort de ce livre c’est aussi et surtout que tout le monde s’en fout ! Chacun est dans son confort et rien ne peu faire sortir tout ce petit monde de sa léthargie. C’est ce qui est le plus troublant dans ce roman et c’est sans doute pour cela que tant de personnes sont révoltés par ce livre. C’est l’absence de réaction de la masse, une absence complète.

Ce livre je l’ai lu rapidement car tout s’enchaîne et il y a de l’impatience à savoir ce qu’il va se passer, j’ai vraiment passé un bon moment.