1984 Goerges Orwell

20151125_081550

7Bon pour commencer on ne lit pas ce livre comme si c’était un livre normal. Ce livre tout le monde en parle c’est un référence comme la bible pour le chrétien ou le coran pour les muslims.

Donc suite à mon achat je mon plonge dans ce livre. Dans un premier je suis un peu étonné de la façon dont c’est écrit, le style n’est pas top la construction pas extraordinaire et je suis dans un premier temps un peu dubitatif.

Certaines parties comme ‘La liberté c’est l’esclavage’  font parties des phrases cultes de ce livre.

Ensuite les principes de NovLang et AnciLange sont un peut théorisé et on retrouve à la fin du livre des explications fines.

La première partie du livre positionne Winston sa vie, ses souvenirs d’enfance, et sa vie de tous les détails de son quotidien.

 

Les concepts

NovLange / AnciLange

Les deux minutes de haine

Les telecran

Les trous de mémoire dans les habitations

Les anciens articles qui sont revisité

Le principe de la double pensée

L’amnésie générale

Les prolétaires qui sont libres et  peuvent disposer de leur temps.

La rédaction du dictionnaire qui est dans la sa onzième édition

La recontre avec Julia le double de winston version femme.

Elle est dans l’anti partie, et malgré tout elle est celle qui aboie le plus fort.

Il y’a aussi le livre de goldstein.

Puis les bonnes choses prennent fin après que winston ait recu le livre le fameux livre.

Suite à cela c’est la prison et la torture, les tortures physiques et psychologiques

Le passage qui contient l’extrait du livre de « Goldstein » contient un ensemble assez impressionnant des disfonctionnement de notre socièté.