La grande crevasse – Frison Roche

20160827_111550Je me promène et passe vite fait chez le libraire antiquaire, je cherche dans le bric à brac la suite des rois maudits et je me rabats sur les grandes familles, puis je prends en passant ce petit livre au format Jai Lu, il est des années cinquante, les pages sont jaunes et la tranche est orangée. Je ne sais pas trop pourquoi je me suis mis la dessus, les souvenirs de premier de cordée n’étant pas enthousiasment mais finalement, presque étrangement je prends ce livre et je pars de la librairie. En rentrant nous tombons sur une amie de mon épouse, accompagnée de son père. Nous nous disons bonjour, le père regarde les livres, et c’est parti le train de la discussion est lancée, la montagne, le sport. Nous rentrons bien sagement et ce livre pars dans un de mes sacs de voyage.

De retour à Paris, je commence à lire quelques pages, et je ne suis pas complètement dedans. Puis les pages passant, le coté narratif des différentes ambiances de la montagne, ses paysages, ses vents, ses couleurs font que jcommence à être dans les plaines dans les crêtes.

L’histoire, c’est un couple à trois, deux destins, deux personnages, une histoire d’amour.

Deux personnages, fort. Zian guide en pleine force de l’age qui est un amoureux inconditionnel de la montagne. Brigitte, enfant des plaines choyée par ses parent promis à un avenir oisif fait de sorties de rencontres. Brigitte découvre la montagne et se transforme. Sa passion n »est possible que par ce guide qui est son initiateur.

J’ai lu une belle histoire d’amour.